LE PIGEONNIER


Bien que la patience l’ait sous-estimée

bien qu’elle recueille l’herbe d’un champ semé, 

qui l’a fait avec tant de labeur,

malgré tout, elle vit, 

jour après jour, dans une paix infinie,

son fils lui demande sa main 

et elle l’accorde avec candeur

elle accomplie avec soin son rôle gain:

"D'héroïne de sa vie"

Qu’a-t-elle fait pour être ainsi opprimée ?

Rien ne justifie une telle privation

quand la souffrance est une habitude, 

les plaies ne ressentent plus la douleur,

l’haine est l’étincelle qui déclenche la flamme

la rancœur gonfle la fureur 

la tendresse adoucit l’émotion

l’affabilité couronne la féminité,

…on peut dire du fond de l’âme:

“Qui la seule vraie femme est celle qui aime”   

 

 

DHARA

                                                                                                                                                                                                     ©All Rights Reserved, 2.02.2020

 

 



               

Copyright ©2018-2020 Dhara